Elvin BIRONIEN

Elvin BIRONIEN - Bassiste / Compositeur

Né en 1986 dans le sud ouest de la France, Elvin grandit dans une famille où on écoute aussi bien Miles Davis, Frank Zappa, Serge Gainsbourg ou Salif Keita. Cela va lui permettre d’éveiller sa fibre artistique et de vite prendre conscience que la musique n’a pas de frontières. 

Il commence la musique par le piano et les percussions, puis débute la basse électrique en autodidacte à l’âge de 13 ans et se retrouve rapidement à multiplier expériences et collaborations musicales allant essentiellement du jazz, des musiques afro-descendantes (salsa, timba, raggae, zouk, trad…)  mais également, des styles plus urbains comme la pop ou le hip hop. 

Issu d’une famille métissée, il va s’intéresser à la culture martiniquaise de son grand-père maternel et la musique caribéenne va prendre une place spéciale dans son parcours musical. 

Il s’installe à Toulouse à ses 18 ans et joue avec de nombreux artistes de la scène locale pendant plusieurs années. Il participe également à ses premiers projets plus personnels comme entre autres le FDH trio avec le pianiste Thibaud Dufoy et le batteur Arnaud Dolmen. 

Ensemble, ils participent à de nombreux évènements et concours et en 2012, sort l’album « Le free du hazard » avec les prestigieux invités: Jacques Schwarz-Bart, Mino Cinelu et Sonny Troupé. 

Il a l’opportunité de s’installer à Paris en 2014 et d’enregistrer son premier album en tant que leader, « A QUEST » qui sort en novembre 2016. 

Parallèlement on peut l’entendre aux cotés de divers artistes tels: Nesrine, Gregory Privat, Kareen Guiock Thuram, Mokhtar Samba, Malika Tirolien, Manolin el Medico, Tony ChasseurAkua Naru, Erik Pedurand, José Privat, Xavier Belin, Le cabaret de poussière 

En mai 2022 il sort son deuxième album, « LUEURS« . L’album reçoit un un très bel accueil et est classé entre autres: Choc Jazzmag, Indispensable Jazznews, Album du jour TSF Jazz … 

En 2024 il est artiste résident à la scène nationale Tropique Atrium de Martinique en duo avec le guitariste Ralph Lavital. Ils créent le projet Biguine Extension auquel se joint le percussionniste Adriano Tenorio

Quelques festivals et concerts passés

Joe Zawinul’s Birdland – Treibhauss (Autriche) – Guinness Jazz Festival (Irlande)  – Monte Carlo Jazz Festival (Monaco) – Scholss Elmau – Jazz Ahead – BIX – Jazz Baltica – A-Trane (Allemagne) – Festival international de Flûte et des Arts bédouins – Instituts français (Maroc) – El Genaina (Egypte) – Martinique Jazz Festival – Biguine Jazz Festival (Martinique) – Rencontres autour du Piano (Guadeloupe) – Mejeriet (Suède) – Da singel (Belgique ) – Bimhuis (Pays bas) – Noches de Ramadan Madrid (Espagne) – MUPA (Hongrie) – MC de Carthage (Tunisie) – Atlantic Music Expo (Cap Vert) – Circular Music (Italie) – Jazz & Blues Rallye Festival (Luxembourg) – Afro Pfingsten (Suisse) – Jazz à Vienne (Théatre Antique)Jazz sous les pommiers Jazz en Nord – Jazz In Marciac – Jazz sur son 31 – CosmoJazz – Jazz à Junas – Jazz en Tête – Jazz’èbre – Millau en Jazz – Les Folies bergères – La Seine Musicale – Rio Loco – Théâtre de la Ville – Tempo Latino (Arènes) –  L’astrada – Café de la danse – Le Baisé Salé – Le Nubia – Le Duc des Lombards – Petite halle de la Villette – Sunset / Sunside ….